The Nest : marionnettes traditionnelles japonaises à Combeaufontaine le 01 décembre 2019

Classé dans : Jardin | 0

Un spectacle de marionnettes japonaises sera proposé ce dimanche 01 décembre à 17h à la salle Bas la rose à Combeaufontaine (près de la station service) : THE NEST « la maison des âmes ».

Affiche Kanroku.jpg

  Après une grande tournée au Japon au mois de mars dernier où nous sommes allés jouer jusqu’à Fukushima
pour la cérémonie commémorative de la catastrophe du 11 mars 2011,
nous avons eu l’intention de faire revenir ce spectacle en Europe et notamment dans l’est de la France.

Le spectacle retrace l’histoire du tsunami de 2011 avec beaucoup de poésie et d’espoir mais aussi il tente de prévenir les Hommes pour qu’ils soient plus conscients de leurs actions face à la toute grande puissance de la nature.

Le spectacle est précédé de petites scènes plus traditionnelles et d’une session improvisée entre la musique et les marionnettes…

Durée totale : 1h15.

Public : à partir de 10 ans pour la compréhension

Le maître marionnettiste :

Kanroku pratique la marionnette dès l’âge de 15 ans dans le lycée de sa ville natale. Il entre ensuite au Département de Théâtre à l’Université Waseda de Tokyo. En 1976, il est marqué par la performance du trésor national vivant Kanjuro KIRITAKE II. Il entre en tant que stagiaire au Théâtre national Bunraku d’Osaka après avoir quitté l’université en 1977.
En 1979 Kanroku devient élève de Kanjuro et prend pour nom Kanroku KIRITAKE. Après la mort du maître, il devint apprenti de Minosuke YOSHIDA III, lui aussi trésor national vivant et prend pour nom Kanroku YOSHIDA en 1987. Depuis 1991, Kanroku collabore avec des artistes d’horizons divers : musique traditionnelle et contemporaine, danse, cirque et
théâtre. Depuis 2006, en tant que directeur artistique de sa propre compagnie Mokugu-sha, il crée des spectacles originaux. Tout en poursuivant ces projets contemporains, il continue sa recherche traditionnelle en écrivant et en dirigeant de nouvelles adaptations des
répertoires classiques Bunraku. Il se passionne pour la relance des théâtres des villages agricoles, qu’il cherche dans les zones les plus reculées du Japon Le séisme et le tsunami du 11 Mars 2011 marque un tournant dans sa vie. Kanroku quitte alors la Société Bunraku et le Théâtre National après 33 ans de carrière et devient un artiste indépendant en janvier 2012. Avec ses élèves – professionnels, amateurs, hommes et femmes – Kanroku cherche la réalisation du plein potentiel des arts de la marionnette dans diverses communautés à travers le pays. Il s’engage dans de nouveaux projets, représentations et ateliers, en particulier dans les régions sinistrées par la catastrophe.

Les Musiciens :

Stann Duguet – violoncelle, Thibaut Louvel – piano, René Leborgne / Pierre Martin – batterie

Un chapeau circulera à l’issue de la représentation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *